Impôts au Canada

Impôts au Canada : bien vous y prendre

 

Au Canada, les cotisations – retraite, assurance-emploi et impôt sur le revenu – sont retenues sur votre salaire et versées à l’Agence du Revenu du Canada (ARC).

Néanmoins, dans la plupart des cas, vous devrez tout de même remplir une déclaration après chaque année de travail, même lors d’un séjour en PVT !

Pour savoir si vous êtes concerné, jetez un œil à ce lien.

 

 

Quand déclarer vos impôts ?

Année fiscale :
du 1er janvier au 31 décembre, elle correspond à l’année civile.

Date limite de dépôt de votre déclaration d’impôts :
avant le 30 avril de l’année suivante.

Vous avez travaillé en 2016 : il vous faudra déclarer vos revenus avant le 30 avril 2017.

 

Déterminez votre statut fiscal

Avant d’entamer la procédure, il convient de définir votre statut fiscal : résident ou non-résident.
Ne confondez pas avec le statut qui vous est attribué par votre visa, on parle bien ici du statut fiscal. Ce statut a un impact sur vos obligations en termes de taxes et sur le calcul de vos impôts.

Par exemple, un résident fiscal devra déclarer ses revenus perçus à l’étranger autant que ceux reçus au Canada !

Non-résident fiscal : vous êtes resté moins de 183 jours sur le territoire.
Mais d’autres critères peuvent être pris en compte…

Pour vous assurer de votre statut fiscal, contactez directement l’ARC ou dirigez-vous sur leur site internet, à ce lien.

 

Comment faire la démarche ?

Concernant la procédure, vous avez le droit de déclarer vos impôts seul ou en utilisant les services proposés par un agent de taxes.

De plus, il est possible d’opter pour une déclaration papier (délai de 4 à 6 semaines) ou une procédure en ligne (délai de 8 jours ouvrables).

Déclaration papier : vous pouvez obtenir la trousse générale d’impôt et de prestations qui vous correspond – résident ou non-résident, province concernée – pour l’année en question.

Déclaration électronique : il existe des restrictions. Par exemple un non-resident du Canada, n’est pas autorisé à effectuer une déclaration en ligne. Pour en savoir plus sur l’éligibilité de cette procédure, cliquez-ici.
Et aussi : lien vers le logiciel de déclaration électronique IMPÔTNET

    Les documents à préparer :
  • Sachez qu’avant de travailler au Canada, il vous faudra obtenir un Social Insurance Number (SIN). Ce numéro sera aussi indispensable pour votre déclaration.
  • Rassemblez vos feuillets de renseignements (T4). Chaque employeur de l’année précédente est tenu de vous les envoyer avant la fin du mois de février. Aussi, tenez-les à jour de votre adresse actuelle…
  • Renseignez-vous sur les crédits et les prestations auxquels vous pourriez être admissible à ce lien. Il vous faudra des justificatifs.

 

Verser ou récupérer de l’argent

En quelques mots, si le montant perçu sur votre salaire est trop élevé, vous récupérerez de l’argent. Si c’est le contraire, vous devrez verser la différence.

Bonne nouvelle pour les jeunes en PVT, la déclaration de revenus entraine souvent un remboursement !

 

Vous faire aider

La procédure peut paraitre longue et compliquée, surtout la première fois !
Vous pouvez dans ce cas décider de vous faire aider.

TaxBack aide les travailleurs voyageurs à déclarer leurs impôts au Canada. En moyenne, leur clientèle PVT au Canada perçoit un remboursement de l’ordre de CA $904.

Des spécialistes s’occupent de toutes les démarches à votre place et vous verseront l’argent sur votre compte, en gardant un pourcentage du remboursement perçu. Et cela même si vous avez quitté le Canada.

Délai de traitement : de 8 à 12 semaines.
Pour plus de renseignements, faites une demande en ligne gratuite de devis pour votre déclaration.